Mission au Mali - Fondation Paul Gérin-Lajoie



Léandre, chargé de projets internationaux à la Fondation Paul Gérin-Lajoie, est actuellement en mission au Mali. Cette mission a pour but de faire le suivi des projets en cours et d’identifier des partenariats possibles avec des organisations qui œuvrent dans les mêmes domaines, et qui pourraient avoir une action complémentaire à nos projets.

Projet d’insertion durable des diplômés du secteur agropastoral (IDDA)

Le Projet d’insertion durable des diplômés du secteur agropastoral (IDDA) a officiellement démarré en novembre 2016 et se poursuit jusqu’en juillet

Crédit photo: Nicolas Montibert

Crédit photo: Nicolas Montibert

2021. Le projet IDDA a pour objectif ultime une prospérité économique accrue des populations béninoises, haïtiennes et maliennes par les programmes de compétences pour emploi. Ce projet d’envergure permettra également de moderniser le métier d’agriculteur qui, d’après nos recherches, est parmi les plus porteurs.

Où en est le projet?

Les premiers stagiaires ont fini leurs stages de 3 mois. Une formation de l’UPA-DI est en cours pour ce qui concerne l’insertion (entrepreneuriat). Ils ont notamment développé des guides à destination du personnel pédagogique afin d’encadrer ces jeunes. Les jeunes seront ensuite formés avec ces outils, pour ensuite élaborer un plan d’affaires. Le projet organisera un comité de sélection et les jeunes proposant les plans d’affaires les plus aboutis seront sélectionnés pour obtenir un financement pour leur installation et entreprendre leurs activités agricoles.

 Bailleurs de fonds : Affaires mondiales Canada et la Fondation Paul Gérin-Lajoie

Autonomisation des femmes et des jeunes filles rurales dans les filières du maraîchage et sésame (AFFIRMS)

Projet AFFIRMSLe projet d’Autonomisation des femmes et des jeunes filles rurales dans les filières du maraîchage et sésame (AFFIRMS) a pour objectif l’amélioration des conditions de vie de 425 femmes membres de 16 organisations, et de 40 jeunes sans emploi, dont 75 % de filles, vivant en milieu rural, en les aidant à améliorer leur position et pouvoir économique.

 Où en est le projet?

Le dernier volet du projet concerne la formation de jeunes au maraîchage et à la transformation agroalimentaire. Ils ont déjà reçu le matériel et les parcelles de récoltes. Les dernières activités de formation ont eu lieu en juin. À l’heure actuelle, ils ont eu leurs premières récoltes suite à la saison des pluies (en été). Ils ont toutefois eu quelques difficultés, notamment par rapport aux concombres qui pourrissent. La prochaine étape du projet consiste à se lancer dans les cultures de contre saison.

 Bailleurs de fonds : Gouvernement du Québec, Gouvernement de l’Australie et la Fondation Paul Gérin-Lajoie.

 Cantines scolaires et petit élevage

Vaccination d'une chèvre

Vaccination d’une chèvre

Depuis 2008, la Fondation développe un programme de cantines scolaires au Mali dans plusieurs communautés où la sécurité alimentaire est précaire, soit Féya, Maféya et Diarrabougou. Ce programme vise à attirer le plus grand nombre d’enfants possibles dans les écoles pour ainsi favoriser leur apprentissage et diminuer le taux d’abandon. Les cantines scolaires permettent de garder les enfants à l’école toute la journée. Elles favorisent également l’égalité entre les sexes en invitant les parents à envoyer non seulement les garçons à l’école, mais aussi les filles.

Où en est le projet?

Depuis début octobre, un nouveau superviseur a été recruté afin de superviser le programme de petit élevage. Il a notamment procédé à la vaccination des chèvres.

Bailleurs de fonds : La Fondation Howick, La Fondation familiale Rossy et la Fondation Paul Gérin-Lajoie.