La fin du Projet d’appui à la sécurité alimentaire et à l’amélioration nutritionnelle (PASAAN)



PASAAN (4)De 2012 à 2015, la Fondation et son partenaire béninois l’APRETECTRA ont mis en œuvre la phase 1 du Projet d’appui à la sécurité alimentaire et à l’amélioration nutritionnelle (PASAAN) dans les communes de Comé et de Grand-Popo au Bénin. Afin d’assurer la consolidation et la pérennisation des résultats de la phase 1 du PASAAN, une deuxième phase du projet a débuté à l’automne 2015 et s’est terminé au mois de novembre 2017.

Cette deuxième phase a permis de renforcer les capacités et les moyens des 102 producteurs de bananes plantains bénéficiaires de la première phase de projet, notamment par le biais de l’installation de systèmes d’irrigation et d’extension de leurs champs de production.

 

Pour ce qui est de la deuxième phase du projet, voici les principaux résultats qui ont été atteints :PASAAN (5)

–          Augmentation du rendement et des revenus de 62 producteurs de bananes plantain et autres produits locaux nutritifs appuyés en formations, équipements, systèmes d’irrigation et microcrédit;

–          Augmentation de la rentabilité des activités génératrices de revenus de 80 transformatrices/vendeuses de produits locaux nutritifs appuyées en formations, matériel et microcrédit;

–          Sensibilisation de 1200 femmes sur les bonnes pratiques nutritionnelles via la formation de 45 relais communautaires;

–          Mise en place de 10 comités de surveillance nutritionnelle et jardins scolaires dans les écoles;

–          Réalisation de plus de 90 causeries éducatives nutritionnelles, 95 démonstrations culinaires, 6 émissions de radio et 175 séances de dépistage de la malnutrition infantile.

 

Ce projet a été rendu possible grâce à l’appui financier du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (MRIF) et Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).