Déclaration de la Fondation Paul Gérin-Lajoie : dossier des inconduites sexuelles



Communiqué
Pour diffusion immédiate

Montréal, le 20 février 2018- Devant les récentes allégations qui ont secoué le monde de la coopération internationale au cours des dernières semaines, la Fondation Paul Gérin-Lajoie a suivi la situation de près et prend très au sérieux les allégations d’inconduites sexuelles.

La Fondation Paul Gérin-Lajoie est dotée d’un code d’éthique. Les stagiaires, volontaires, personnes accompagnatrices et experts qui partent sur le terrain pour la Fondation Paul Gérin-Lajoie signent un contrat, dans lequel est inclus en annexe ce code d’éthique.

Dans ce code d’éthique, à la section 1 sur l’intégrité dans la fonction, il est inscrit : « Le coopérant doit éviter tout comportement qui le conduirait à tirer avantage de sa situation dans ses relations avec les autres coopérants, partenaires, populations et groupes bénéficiaires, employés, collaborateurs, bailleurs de fonds, hôtes, stagiaires et avec la population en général. Son comportement exclut toute forme de tourisme sexuel ou autre abus de la relation de confiance entre les populations appuyées et lui-même telle que le harcèlement ou la discrimination d’ordre psychologique, sexuel, racial, ethnique ou religieux. »

Dans les contrats des stagiaires Québec sans Frontières (QSF), il est inscrit que «  Le non-respect du Code d’éthique de la Fondation qui fait partie du contrat, l’inconduite coupable, la consommation et le trafic de drogues, la consommation excessive d’alcool, le trafic de devises, tout acte de nature frauduleuse, la négligence ou le refus de la part de la participante d’obéir aux ordres légitimes émanant de son supérieur, l’abandon des fonctions, tout acte de tourisme sexuel par la participante, constitueront un motif de résiliation immédiate du présent contrat. De même, toute relation intime ou sexuelle avec un membre de la communauté d’accueil conduira à la résiliation du présent contrat. La participante devra défrayer elle-même tous ses frais de rapatriement ainsi que le coût du billet d’avion. »

Toute personne envoyée sur le terrain au nom de la Fondation Paul Gérin-Lajoie reçoit une formation sur la sécurité  et sur le code d’éthique. Une mention de l’importance de respecter les lois en vigueur est alors faite.

Toutefois, à la lueur des récentes allégations qui secouent le milieu de la coopération internationale, nous avons convenu de bonifier le code d’éthique en ajoutant une section spécifique sur les inconduites sexuelles et en élargissant la mention de coopérant à tout collaborateur et employé de la Fondation Paul Gérin-Lajoie. Nous prévoyons collaborer étroitement avec l’AQOCI (Association québécoise des organismes de coopération internationale), qui présentera un nouveau processus d’auto-accréditation en matière de sécurité, dans lequel le harcèlement et les agressions sexuels seront abordés.

En terminant, la Fondation Paul Gérin-Lajoie n’a pas de cas d’inconduites sexuelles à déclarer. Toutefois, nous encourageons fortement toute personne à entrer en contact avec nous s’il ou elle a été victime de tout acte répréhensible qui n’avait pas été dénoncé.

-30-

Pour information :

Noémie Boucher
Directice des communications
nboucher@fondationpgl.ca
514-288-3888 poste 235