Offrez un repas nutritif pour seulement 42 cents à un enfant au Mali



Cantine enfants2_edited

Depuis 2008, la Fondation Paul Gérin-Lajoie, la Fondation Howick et The Rossy Family Foundation, développent un programme de cantines scolaires au Mali dans plusieurs communautés où la sécurité alimentaire est précaire. Ce programme vise à attirer le plus grand nombre d’enfants possible dans les écoles pour ainsi favoriser leur apprentissage et diminuer le taux d’abandon. Les cantines scolaires permettent de garder les enfants à l’école toute la journée. Elles favorisent également l’égalité entre les sexes en invitant les parents à envoyer non seulement les garçons à l’école, mais aussi les filles.

esf4_edited

Les menus offerts aux écoliers sont élaborés de façon à ce que leur apport calorique soit supérieur aux normes minimales établies par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Au fil des ans, la contribution des parents d’élèves et des communautés a augmenté par le biais notamment du petit élevage et des jardins scolaires et communautaires. Aujourd’hui, les parents et les communautés contribuent à hauteur de 40% de la production de la nourriture consommée par les élèves. Ce sont eux qui effectuent les achats, contrôlent les inventaires, s’occupent de l’entretien des jardins scolaires, construisent les clôtures, planifient les repas, réparent les toitures, etc.

 

 

Durant l’année 2017-2018, les trois cantines scolaires ont servi plus de 220 000 repas copieux à 1 200 écolières et écoliers maliens. Nous souhaitons pouvoir offrir autant de repas pour l’année scolaire en cours. C’est pourquoi nous comptons sur votre généreux soutien!

Savez-vous qu’un repas pour un écolier coûte seulement 42 cents à préparer?

Ce montant de 42 cents comprend :

  • les aliments nécessaires à la préparation du repas;
  • les salaires des cuisinières;
  • les frais de gestion des inventaires et du programme (7%).

IMG_3738_edited

Pour beaucoup des enfants qui mangent à la cantine de leur école, le repas chaud qui leur est offert est le seul vrai repas nutritif qu’ils pourront manger dans la journée. Ce repas contribue à encourager la fréquentation scolaire. En effet, plus de parents inscrivent leurs enfants à l’école, incluant leurs filles. Les écolières comptent pour 46% des bénéficiaires du programme des cantines scolaires.

De plus, en ayant un repas à l’heure du midi, les enfants n’ont pas à revenir dîner à la maison. Certains habitent si loin de leur école qu’ils ne retournaient pas en classe l’après-midi. Grâce au programme des cantines scolaires, les enfants restent à l’école toute la journée et leurs résultats académiques s’en trouvent favorisés.

Espérant vous compter parmi les donateurs qui nous aideront à poursuivre le programme des cantines scolaires au Mali, je vous souhaite un très beau temps des Fêtes et une belle année 2019!

Pour soutenir ce projet, cliquez ici

Daniel Aubin, directeur général

IMG_7293_Daniel_J