Autonomisation et développement socio-économique

La Fondation Paul Gérin-Lajoie travaille à l’amélioration des conditions de vie des populations démunies en développant des projets visant à soutenir la création et le suivi d’activités génératrices de revenus par des formations nouvelles auprès des jeunes et des femmes, en lien avec sa politique sur l’égalité des genres. Ces formations incluent une alphabétisation de base et un renforcement des compétences (notions de vie associative, gestion, marketing, création d’un plan d’affaire, tenue de livre de comptes.) Moins scolarisées, les jeunes femmes sont désavantagées sur le marché du travail, souvent exclues des emplois à revenus élevés et confinées aux métiers qui leur sont traditionnellement réservés. La Fondation offre donc des programmes de formations innovants et adaptés au marché du travail. Elles permettent aux femmes et aux jeunes de développer les compétences requises et de diversifier leurs activités pour dénicher un emploi stable ou démarrer leur entreprise.

Projet Femmes-leaders en agropastoral au Mali (FAM)

Le Mali est l’un des pays où l’on dénote le plus d’inégalités entre les femmes et les hommes. Selon l’indice d’inégalité des genres (IIG) du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), le Mali se classait au 156e rang sur 159 pays en 2015.  Au Mali, les femmes sont non seulement moins scolarisées, mais également moins présentes dans les centres de formation professionnelle et sur le marché du travail en...

En savoir plus Faire un don

300

Femmes formées et appuyées dans leur insertion professionnelle

3 000

Personnes sensibilisées à l’entrepreneuriat féminin en agropastoral

500

Apprenant-e-s et 40 enseignant-e-s sensibilisé-e-s sur les droits économiques des femmes

45

Nouvelles entreprises féminines créées

Projet d’Appui au parcours entrepreneurial des femmes de Porto-Novo (PAPEF)

Le PAPEF visait à améliorer les conditions de vie sociales et économiques des ménages de Porto Novo, grâce à un parcours intégré de l’alphabétisation à l’entrepreneuriat en permettant aux femmes des groupements sélectionnés d’améliorer leurs activités génératrices de revenus.

En savoir plus

296

Femmes alphabétisées, accompagnées, équipées, et formées

99 %

Des prêts de microcrédits remboursés et renouvelés

28

Groupements appuyés issus de différentes filières (artisanat, maraîchage, transformation alimentaire, etc.)

30 %

D’augmentation des revenus des groupements

Autonomisation des femmes et des jeunes filles rurales dans les filières du maraîchage et sésame (AFFIRMS)

Le projet d’Autonomisation des femmes et des jeunes filles rurales dans les filières du maraîchage et sésame (AFFIRMS), achevé à la fin de l’année 2017, a appuyé 16 organisations de femmes (12 en production et quatre en transformation), soit un total de 517 femmes, qui œuvrent dans deux filières particulièrement porteuses de la région de Koulikoro : le sésame et le maraîchage.

En savoir plus

Les chiffres

517

Femmes formées aux techniques de production, de transformation et de gestion des entreprises

16

Organisations de femmes créées et répertoriées

40

Jeunes (75% de filles) déscolarisé-e-s bénéficiaires de ces formations

8

Organisations ont déjà mis en place des caisses d’épargne au bénéfice de leur membres

Projet en Autonomisation des femmes rurales (AFR)

Le projet en Autonomisation des femmes rurales (AFR) est réalisé au Bénin, conjointement avec l’organisme partenaire APRETECTRA (Association des personnes rénovatrices de technologies traditionnelles). L’APRETECTRA a pour mission la promotion des savoirs, savoir-faire et savoir-être traditionnels porteurs de développement en utilisant l’approche participative pour l’autopromotion des communautés de base. Cette approche se matérialise par l’appui aux organisations professionnelles agricoles, la gestion durable des ressources naturelles et la vulgarisation des résultats...

En savoir plus

Projet d’appui à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes de Porto-Novo (PAPEJ)

Le Projet d’appui à la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes de Porto-Novo (PAPEJ) est réalisé conjointement avec l’organisme partenaire RAIL (Réseau d’appui aux initiatives locales). Le RAIL détient une expertise dans le développement socio-économique de personnes marginalisées comme les femmes, les jeunes ainsi que les familles précaires. L’organisme fait de la lutte contre la pauvreté l’une de ses missions premières. Ce développement se manifeste de plusieurs manières, comme la promotion...

En savoir plus Faire un don

Projet d’électrification rurale de Labrousse

Labrousse est un village isolé dans les montagnes de la région de Miragoâne. La route d’accès de 19 kilomètres est praticable uniquement par des véhicules tout terrain. La région de Labrousse a une population avoisinant les 48 000 personnes qui vivent essentiellement d’agriculture de subsistance et de petit commerce artisanal, privées jusqu’à lors de toute forme d’énergie renouvelable et d’électricité. En 2013, grâce à un partenariat avec le ministère des Relations...

En savoir plus

2.5 km

De lignes électriques posées

6

Heures d’énergie solaire renouvelable produites chaque jour

1

Coopérative d’énergie pour assurer la pérennité du projet