histoire

L’histoire

2015 : La Dictée P.G.L. fête ses 25 ans d’existence

Vingt-cinq ans déjà! Jamais monsieur Gérin-Lajoie n’aurait un jour pensé que la dictée qu’il avait mis sur pied 25 ans auparavant prendrait une telle ampleur et qu’aujourd’hui encore, des centaines de milliers de jeunes y participeraient avec toujours autant d’enthousiasme. Comme quoi, il faut croire en nos rêves !

2012 : La Dictée P.G.L. franchit un cap important

Une chose impressionnante se produit lors de la 21e édition du grand concours pédagogique annuel de la Fondation : on atteint le cap du 5 millionième participant !

2010 : Une grande première !

L’année 2010 marque la première édition de la Grande soirée P.G.L., qui deviendra l’une des activités de collecte de fonds les plus importantes de la Fondation. Chaque année, l’activité permet d’amasser plus de 100 000 dollars pour des projets en cours.

2008 : Première cohorte de Québec sans frontières (QSF)

Ce programme permet aux jeunes Québécoises et Québécois de 18 à 35 ans de réaliser des stages de solidarité dans les pays du Sud et ainsi de découvrir de nouvelles cultures, partager des valeurs de solidarité, participer à des projets concrets et développer leurs aptitudes personnelles et professionnelles.

2002 : Première cohorte du programme Éducateurs sans frontières

Haïti est le premier pays à recevoir des Éducateurs sans frontières (ÉSF). Ces éducateurs partagent leur expérience et leur savoir-faire avec des professionnels de l’éducation du pays où ils sont affectés. Le succès constant de ce programme a par la suite permis sa mise en place au Burkina Faso et au Bénin.

1991 : Un rêve qui se concrétise

Pour tisser des liens de solidarité entre les écoliers du Canada et ceux d’Afrique et d’Haïti, tout en contribuant à l’apprentissage et à la maîtrise de la langue française, la Fondation met sur pied un projet ambitieux dans les écoles primaires des dix provinces du Canada : La Dictée P.G.L.

La Dictée P.G.L. a ensuite été transposée en Afrique et en Amérique du Nord et s’est déroulée au Bénin, Burkina Faso, Cameroun, États-Unis, Guinée, Maroc, Niger et Sénégal.

1989 : Enracinement dans la population canadienne

Visant l’établissement d’un partenariat basé sur la solidarité entre Canadiens et Africains, la Fondation met en place un programme de Parrainage d’écoliers africains par des Canadiens.

Quelques années plus tard, le programme de Parrainage fait son entrée en Haïti. À l’heure actuelle, près de 300 enfants sont parrainés par des Canadiens en Haïti.

1987 : Implantation en Afrique

Structurée et professionnellement organisée, la Fondation Paul Gérin -Lajoie commence en 1987 une première intervention à Saint- Louis, au Sénégal, en appuyant deux écoles primaires et un groupement de femmes de pêcheurs. Au fil des années, cette aide s’étend progressivement à 12 écoles, puis à 22, 84, pour atteindre plus de 270 écoles en l’an 2000.

Aujourd’hui, en Afrique de l’Ouest, la Fondation concentre son action sur l’amélioration de la qualité de l’éducation de base des enfants, l’alphabétisation, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes et la sécurité alimentaire.

21 février 1977 : La Fondation Paul Gérin- Lajoie est créée à titre d’organisation non gouvernementale (ONG) sans but lucratif

Dès ses débuts, elle se donne la mission de contribuer à l’éducation de base des enfants dans les pays défavorisés et de sensibiliser les enfants des écoles primaires du Canada aux réalités des enfants de pays plus démunis. Pendant ses dix premières années, la Fondation connaît des débuts modestes, octroyant un appui financier à quelques jeunes Africains en stage d’études au Canada.